CLIMATISATION ARM

Questions populaires

Vérification(s) avant appel de service:

Si vous éprouvez un problème avec votre système, il est toujours possible de faire appel à notre département de service pour obtenir de l’aide et du service. Toutefois, nous vous proposons ici quelques vérifications à mettre à l’essai avant d’appeler département de service. Vous pouvez faire vous-même les vérifications de base (filtre, breaker etc…).

  • 1. Vérifiez si le filtre à air est encrassé : un filtre sale est une cause fréquente de problèmes. Si un code est apparu après voir changer le filtre
  • il faudra Réinitialiser (Reset) l'appareil pour voir si le problème est réglé. (Pour Réinitialiser l'appareil couper l'alimentation électrique
  • pendant une à deux minutes et ensuite remettre l'alimentation électrique sur l'appareil).
  • 2. Prenez en note les marques (Manufacturier) et numéros de modèle de vos produits qui se situe sur la plaque signalétique.
  • 3. Soyez prêt à expliquer les problèmes vécus au département de service et par la suite au technicien.
  • 4. Assurez-vous de savoir à quel moment les problèmes ont débutés.
  • 5. Le système doit être accessible, retirez tout objet qui pourrait empêcher le technicien d’accéder à votre système.
  • 6. Si les appareils se trouvent dans un grenier ou un vide sanitaire, assurez-vous qu’ils sont facilement accessibles.
  • 7. S'assurer que les animaux domestiques soient à l'ordre ou dans une pièce fermée pour qu’ils ne dérangent pas le technicien ou soient blessés.
  • 8. Assurez-vous qu’un adulte (18 et plus) soit sur place pour accueillir le technicien (selon les règles prévues par la loi).
  • 9. Soyez prêt à répondre au téléphone, plusieurs techniciens confirment le rendez-vous avant leur arrivée sur place, ou peuvent vous guidé dans
  • certaines vérifications et/ou réparation.
  • 10. S'assurer que le numéro de téléphone soit accessible ou donner votre # de cellulaire pour éviter de manquer un retour d'appel du département
  • de service ou technicien en devoir.
  • 11. Si vous êtes locataire, assurez-vous d’obtenir l’autorisation du propriétaire avant de faire entretenir le système.
  • 12. S’il y a de la glace sur votre thermopompe ou votre climatiseur, éteignez l’appareil avant l’arrivée du technicien pour que la glace puisse
  • fondre et que l’appareil soit prêt à entretenir.
  • 13. Si possible, ayez à portée de main un dossier des appels de service antérieurs pour votre système.
  • 14. Soyez prêt à remettre le paiement au technicien qui possède une unité mobile Interac pour vous faciliter la tâche.

Quel est le problème le plus commun ?

Un filtre souillé. L'air ne pouvant plus passer, vous accumulerai des problèmes avec votre système de chauffage ou de climatisation.

Vous constatez un manque d'air, de chaleur ou de climatisation ?

  • Vérifiez toujours le filtre à air car votre système doit respirer. Un filtre plein et bouché réduit le débit d’air et minimise la performance du système. Un filtre sale qui demeure inchangé peut même faire arrêter complètement un moteur de ventilateur. Le système de filtration d’air est conçu non seulement pour filtrer l’air de la maison mais aussi pour protéger votre système contre l’accumulation de poussière. Une cartouche jetable de 4 à 5 pouces d’épaisseur doit être remplacée en générale aux six (6) mois si votre système est muni d’un climatiseur ou d’une thermopompe. Si vous possédez uniquement une fournaise et que la ventilation fonctionne uniquement l’hiver et que vous n’avez pas d’animaux, voir à le remplacer une fois par année. Notez que lorsqu’il s’agit d’une construction neuve, le filtre doit être remplacé plus fréquemment dû aux travaux de finition intérieure pendant la mise en marche du système. Le surplus de poussières s’éliminera après environ un an. Notez qu’un nettoyage des conduits de ventilation peut être requis. Contactez le département de service sur nos filtres de remplacement. Nous vendons également des filtres hauts efficacité plus efficace que votre filtre habituel ainsi que des néons ultra-violets contre les germes et les acariens.

Est-ce normal qu'une thermopompe givre l'hiver ?

  • Il est normal lors de temps humide qu’une thermopompe givre mais il n’est pas normal que la pompe demeure givrée. La présence d’une couche de givre diminue l’efficacité du serpentin, car elle réduit sa capacité de transférer la chaleur. Il faut donc, à un moment ou à un autre, faire disparaître le givre. La thermopompe passe au mode dégivrage.

Quand fera t'elle son cycle de dégivrage ?

  • Si la température extérieure s’approche du point de congélation ou descend sous ce point pendant que la thermopompe fonctionne en mode chauffage, l’humidité de l’air circulant à la surface du serpentin extérieur se condense, et le serpentin givre. L’accumulation de givre varie selon la température extérieure et taux d’humidité de l’air. Elle dégivrera donc au besoin et peut-être même plusieurs fois par jour pendant une durée maximale de 5 à 10 minutes.

Est-ce normal de voir une fumée venant de la thermopompe l’hiver?

  • Oui, car elle fait son cycle de dégivrage. La thermopompe renverse sa fonction et chauffe l’extérieur pour éliminer l’accumulation de givre sur le condenseur. Ce processus crée une fumée comme mettre un verre d’eau sur un feu de camp.

Quoi faire quand la thermopompe est glacée?

  • Si le condenseur est recouvert de glace, mettez le système sur « emergency heat » à partir de votre thermostat, et appelez votre compagnie de service et un technicien vous sera assigné. Avant l’arrivé du technicien, vous devez dégeler votre thermopompe à l’aide d’une chaudière d’eau chaude pour déglacer celle-ci.
  • Si uniquement les palmes du ventilateur sont recouverts de glace, mettre le thermostat à « OFF », déglacez avec de l’eau chaude et faites repartir le système.
  • L’accumulation de glace sous la thermopompe est normale. L’eau venant de neige ou de pluie coule dessous la thermopompe pour ensuite refroidir et geler sur place. Ceci ne peut endommager la pompe sauf si l’accumulation de glace fait basculer la thermopompe. Pour réduire la quantité de glace, il suffit de mettre des chaudières d’eau chaude.

Votre thermopompe ne fonctionne pas?

  • Vérifiez si le thermostat est sur « heat » ainsi que la programmation.
  • La thermopompe fonctionnera uniquement si la température intérieure est inférieure à la température demandée sur le thermostat.
  • La température extérieure doit être supérieure à –12 degrés Celsius. Si la thermopompe est munie d’une sonde extérieure et que la température est inférieure à –12 degrés, elle s’arrête et la fournaise prend la relève en chauffage.
  • Quand un filtre est passé dû, un mécanisme de protection peut faire arrêter complètement le système. Remplacez le filtre et remettrez en marche le système en faisant un « reset » du système en passant par le disjoncteur de la fournaise et de la thermopompe.
  • La thermopompe peut être en mode de dégivrage. Elle repartira après quelques minutes ou au besoin.

Votre fournaise ne fonctionne plus?

  • Suite à une tempête de neige ou une tombée de neige abondante, vérifiez la sortie de cheminée (bazooka) de votre fournaise au gaz. Un blocage pourrait étouffer et éteindre votre fournaise.
  • Vérifiez si le drain qui mène au drain de plancher est bouché, car si oui, l’eau ne peut s’évacuer et par conséquent refoule, revient et éteint la fournaise au gaz.
  • Si la fournaise n’atteint pas la température désirée, vérifiez le filtre. Si, cela n’est pas le problème, appelez votre compagnie de service.

Recommandation estivale

  • Thermopompe (en climatisation) /climatiseur
    • Fermez les portes et fenêtres quand le système est en fonction!
    • Fermez l’humidificateur et l’échangeur d’air pour garder la chaleur à l’extérieur.
    • Un climatiseur élimine l’excès d’humidité dans la maison pour ensuite refroidir la température. Si le climatiseur fonctionne plus longtemps à certaine période, vérifier le taux d’humidité extérieur. Cet humidité (eau condensé) s’écoule dans la panne sous la fournaise et s’élimine vers l’extérieur par le drain de plancher.
    • D’autre source d’humidité doit être éliminé à la source tel que les fissures de la fondation de la maison, le manque d’isolation à l’endroit des piscines intérieures et le manque de retour d’air.
    • Pendant les périodes très chaude et humide de l’été, la température demandée peut être atteinte seulement après plusieurs heures. Il peut descendre d’un degré à l’heure. Pour aider le climatiseur à atteindre et de conserver sa température, fermez les stores et les rideaux.
    • Si la température demandée n’est jamais atteinte, mettre le climatiseur plus bas que 20 degrés Celsius ou 68F degrés pourrais causer des bris au système. Mettez le système à « OFF » et appeler votre compagnie de service.
    • Si vous séjourner à l’extérieur, par précaution fermer le climatiseur. Ceci diminuera aussi vos coûts énergétiques.

Quoi faire pour diminuer la buée dans les fenêtres? (Tableau)

      • Taux d’humidité recommandé en hiver

        (On mesure le taux d’humidité avec un bon hygromètre)

    TEMPÉRATURE

    EXTÉRIEURE

    TAUX D’HUMIDITÉ

    INTÉRIEUR HUMIDIFICATEUR

    TAUX D’HUMIDITÉ

    INTÉRIEUR ÉCHANGEUR

    Celsius Farenheith (pourcentage) (pourcentage)
    -30 ou moins -22 ou moins 15% 25%
    -30 à –24 -22 à -12 15% 25%
    -24 à -18 -12 à -1 20% 30%
    -18 à -12 -1 à 11 25% 35%
    -12 et plus 11 et plus 35% 45%
    • L’humidité :

      Les occupants, tant les personnes que les animaux de même que les plantes, comptent parmi les sources productrices d’humidité. Les douches, la lessive, le lavage de vaisselle, la cuisson des aliments, la transpiration corporelle, les plantes et les animaux domestiques dégagent beaucoup d’humidité dans la maison. Le quotidien d’une famille de quatre personnes produit environ 23 litres de vapeur d’eau par jour.

    • La condensation :

      Elle peut être apparente sur les fenêtres et les murs. La buée qui se dépose sur la surface intérieure des vitres ne signifie pas toujours que le taux d’humidité est trop élevé mais peut résulter de la faible résistance thermique du vitrage au froid. Les maisons plus récentes eux, sont plus isolées ce qui dresse une barrière contre les fuites d’air, emprisonnant l’humidité à l’intérieur de la demeure.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
%d blogueurs aiment cette page :